Paris : +33 6 14 22 23 30

New York : +347 752 4074

contact@darlowparis.com

 

DARLOW PARIS

Paris – New York – Dubai – Contactez-nous du lundi au vendredi de 09h à 19h – contact@darlowparis.com – 06 14 22 23 30

L’explosion des réseaux sociaux et d’internet dû au Coronavirus

Aujourd’hui près de 4 milliards de personnes, soit plus de la moitié de la population mondiale, utilisent les réseaux sociaux. Cette tendance au numérique s’est fortement accentuée en avril 2020 avec l’instauration du confinement pour freiner la propagation du Covid 19. En effet, avec Twitter pour l’information ou Instagram pour le divertissement, il y en a pour tous les goûts! 

Toutes les catégories de la population, les jeunes comme les plus âgés s’y sont mis et ont créé un compte sur un réseau social. Cette tendance oblige les médias et les entreprises à changer leur manière de communiquer et à se tourner vers ces plateformes aux millions et parfois aux milliards d’utilisateurs. 

Mais également les achats qu’ils faisaient en magasin ont migré progressivement vers internet. Pour survivre, les petits commerces ont dû se tourner vers internet et les boutiques en ligne se sont multipliés. 

Une augmentation de lutilisation dinternet et des réseaux sociaux 

En France, le lundi 16 mars 2020, le confinement est établi. Les gens sont obligés de rester chez eux et passent naturellement plus de temps sur leur smartphone. Ainsi le nombre d’utilisateurs des réseaux sociaux va fortement augmenter pendant cette période. 

D’après une étude IFOP réalisée en mars 2020 sur mille français, 62% d’entre eux passeraient plus de temps sur leur smartphone pendant la période de confinement et 45% l’utiliseraient plus de trois heures par jour. En particulier chez les jeunes de 15 à 34 ans, 75% d’entre eux auraient augmenté leur temps passé sur les écrans et 54% y passeraient au moins quatre heures par jour. L’utilisation du téléphone est liée à l’activité sur les réseaux sociaux pendant le confinement. 59% des français sondés utilisent des applications de messagerie comme Whatsapp ou Messenger, et 62% des 15-34 ans postent et partagent du contenu sur les réseaux comme Instagram, Facebook ou Twitter. Le confinement, c’est aussi l’occasion de découvrir de nouvelles applications, ainsi 28% des français ont téléchargé au moins un nouveau réseau social sur leur téléphone et l’utilisent pour leur usage personnel, mais aussi dans le domaine professionnel où 20% des français s’en serviraient pour leur travail. 

Selon IPSOS, les français s’intéressent aussi à l’actualité. Ainsi 28% des Posts portent sur l’évolution du virus à l’international et 21% concernent les mesures de confinement.

Lexplosion des achats par internet 

Les commerces physiques n’ont pas pu rester ouvert avec le confinement, seuls les commerces jugés essentiel le sont resté. Pour continuer à exister et ne pas mettre la clé sous la porte, les commerces de proximités ont dû se tourner vers internet. Grâce à la facilité d’utilisation d’internet la transition a pu se faire rapidement et simplement. Les commerçants ont pu se tourner vers des réseaux sociaux comme Facebook, Instagram pour faire parler d’eux et vendre leurs produits. Des sites plus professionnels existent aussi comme Veando un site qui permet de récupérer des achats en click-and-collect. Pour être plus indépendant les commerçant ont pu utiliser des sites spécialisés pour créer des site internet sans connaissances techniques. 

Avec l’augmentation de l’utilisation d’internet dans nos vies, nous sommes ciblés par des publicités spécifique qui pourraient nous intéresser en fonction de nos habitudes en ligne. Cette surexposition à des publicités augmente nos chances d’acheter en ligne. De plus avec l’augmentation des boutiques sur internet il est devenu très faciles et rapide d’acheter sur internet. 

Nous pouvons voir une certaine stabilité pour 2019, mais avec la période du premier confinement nous pouvons voir une augmentation nette de 15% en mars à 51% en avril ! La courbe d’achats en ligne suit le confinement, en mai 47% des achats ce sont fait en ligne et en Juin la courbe a chuté à 13%.

Les conséquences économiques de cette augmentation 

Le confinement est un véritable avantage pour les réseaux sociaux et pour les entreprises qui se servent de ces plateformes. Ils sont utilisés en masse par une grande partie de la population, dans la sphère personnelle comme dans le cadre professionnel. C’est pourquoi, les entreprises payent pour afficher leur produit sur les plateformes les plus utilisées par les internautes. Ainsi, les réseaux sociaux se développent et augmentent leur chiffre d’affaires grâce à la publicité qui circule dessus. Aujourd’hui les réseaux sociaux sont bien implantés dans le monde et sont souvent gérés par des firmes qui rapportent des milliards de dollars. Ils sont utilisés dans tous les secteurs comme les médias et la communication, l’hôtellerie et la restauration, la mode et l’événementiel, mais encore le commerce, la santé ou l’immobilier… Même les politiciens s’en servent pour communiquer leurs idées ! Désormais, n’importe qui peut partager n’importe quoi à des millions de personnes et cela instantanément. Aujourd’hui, l’ère du numérique a totalement révolutionné la forme du marketing.

Conséquences sur les influenceurs 

Chacun tend à ce sentiment de solitude, c’est là que les influenceurs, un nouveau métier très à la mode chez les jeunes sont intervenus, puisqu’il consiste à propager souvent des idées, des mouvements via les réseaux sociaux, sont intervenus. Ils ont su nous encourager et nous faire rire. 

Avec le confinement, il fallait absolument pour les marques, garder leur argent et donc réduire les partenariats par sécurité. Résultat : le nombre de partenariats par semaine dans le monde est passé de 500 à 300. Les influenceurs ont dû faire un soudain retour aux sources afin de garder leurs fidèles. Beaucoup se sont réinventés et ont trouvé de nouvelles idées. La pandémie aura eu comme conséquence un tri des “bons” influenceurs. Les chaînes alors d’actualité sont celles de sport, de cuisine, etc.. 

Lhomefluenceur 

Avec le confinement, un nouveau type d’influenceur a vu le jour. Maintenant que les vlogs ( vidéos que prend une personne relatant son quotidien où ses voyages, ect… ) ne sont plus d’actualité, il s’agit de retrouver une proximité avec sa communauté puisque la solidarité est au centre. Pour occuper et faire réfléchir, ces influenceurs lancent des débat, des réflexions profondes, ils se montrent créatif et innovant, toujours avec de l’humour, cela a de quoi apporter de l’authenticité et ’ comme décor a rapproché beaucoup de gens. Ils n’ont pas non plus hésité à encourager et pousser les gens à se sociabiliser.

 Laugmentation du flux dinternet 

Le confinement a aussi agi sur les divertissements, les activités en extérieur comme le sport ou tout simplement les balades ont été limité avec des mesures très strictes. Les français ont donc dû se retourner sur d’autre activités comme lire, regarder des séries… Mais avec l’augmentation des objets électroniques dans les foyers, la facilité des smartphones, tablette ou ordinateurs et les algorithmes très efficaces des différentes plateformes, qui nous font rester, les principales distractions auront été les réseaux sociaux ou les plateformes de vidéos en streaming. L’augmentation des visites sur les réseaux sociaux comme Instagram, Facebook, twitter, Snapchat, le contenu sur ces plateformes a été multiplié et les utilisateurs ont pu se divertir plus longtemps et découvrir d’autres types de contenu. Une autre possibilité pour se divertir aura été regarder des séries, Netflix et Amazon Prime ont vu leurs affluences exploser avec le confinement. Le nombre d’utilisateur de Netflix a augmenté de 15 millions au 1er trimestre de l’année 2020, passant de 167 millions d’utilisateurs à la fin du mois de Janvier à 183 Millions à la fin du mois de mars.


Pour quelles raisons ? 

Avec le confinement, la population entière doit rester chez elle pour se protéger du Covid 19. Plus de restaurants, plus de cinémas, plus de bars… plus de sorties ! Mais alors comment voir sa famille ou ses amis ? Comment ne pas s’ennuyer tout seul chez soi ? Comment garder le contact si on ne peut plus sortir de chez nous ? Avec toutes ces restrictions, les gens se tournent naturellement vers les réseaux sociaux. D’abord pour communiquer, avec eux, les personnes peuvent échanger entre elles, se parler, et maintenir le contact avec leur proches. En effet, même confiné, il est important de conserver des relations, du lien social, et continuer à parler avec ses amis sans changer nos habitudes. Les applications d’appel visio telles que Zoom ou FaceTime sont donc très utilisées pendant le confinement. Pour communiquer par message on utilisera surtout des applications comme Whatsapp, Instagram ou Facebook en fonction des générations. Ensuite, les gens veulent se distraire et penser à autre chose pendant cette période difficile. Ils cherchent à oublier ce contexte oppressant, et quoi de mieux pour s’évader que de suivre ses comptes préférés sur Instagram, qui est actuellement LE réseau social pour se divertir. Enfin, même si la population préfère ne pas y penser, il est tout de même important de se renseigner sur le virus et d’être au courant de l’actualité en temps réel, pour ça, c’est Twitter qui est le champion de l’information, les grands médias utilisent les tweets pour partager les annonces du gouvernement en temps réel et ainsi prévenir la population des nouvelles mesures à prendre concernant le virus. 

Post a Comment